BALAJCZA a vérifié : d'où viennent les noms polonais des mois ?

Data publikacji: 2020-05-25 16:12:41

La division de l'année en mois nous semble tellement évidente que nous pensons rarement à l'origine de leurs noms, et pourtant chaque mot a son origine et son histoire.

Un calendrier n'est rien d'autre qu'un système contenant une liste de jours, de semaines et de mois. C'est donc une façon de mesurer le temps. Cependant, avant la création du calendrier que nous utilisons aujourd'hui, ce système de mesure du temps a subi de nombreux changements et modifications. Nous utilisons actuellement le calendrier grégorien.

Le calendrier divise l'année en périodes plus courtes, dont le mois est l'unité supérieure. En polonais, le mot mois (miesiąc) a des racines pré-slaves et il signifiait à l'origine la lune. Curieusement, dans le passé, la période de douze mois était appelée lato, ce qui était également le nom de la saison (l’été). Le mot rok (année) est dérivé de la nomenclature juridique et il était utilisé pour désigner un terme fixé par le tribunal – le plus souvent, il s'agissait d'une période de douze mois, d'où la compréhension actuelle du mot. Cela explique aussi pourquoi le mot rok au pluriel est lata : c’est ce que l’on appelle une supplétion.

Noms des mois

Les noms polonais des mois ont une origine folklorique et sont étroitement liés aux phénomènes observés dans la nature, aux travaux agricoles et au rythme de la vie rurale. Ils sont en même temps le résultat d'une expérience particulière du temps, vécu comme cyclique et récurrent. Presque tous les noms de mois polonais sont slaves. Les exceptions sont les mois de mars et de mai, qui ont une origine latine.

JANVIER – STYCZEŃ

Pour le mois de janvier, l'origine du nom n'est pas claire. Le nom de ce mois peut être dérivé du verbe stykać się (être en contact), car c'est le moment où se rencontrent l'ancienne et la nouvelle année. On suppose également que le premier mois de l'année doit son nom au nom tyki – ce sont des tiges de bois acquises par les agriculteurs au début de l'année.

FÉVRIER – LUTY

L'adjectif luty en ancien polonais signifiait « sévère », d'où le nom du deuxième mois de l'année – après tout, en février, il y a généralement de fortes gelées. Le deuxième mois de l'année avait aussi d'autres noms dans le passé. On l'appelait gromnicznik (à cause de la Fête de Notre-Dame de la Chandeleur – Matki Boskiej Gromnicznej, célébrée le 2 février) et mięsopustnik (du mot mięsopust – fin du carnaval / début du carême).

MARS – MARZEC

Certaines personnes pensent que le mot marzec vient du verbe marznąć (geler), mais ce n'est pas vrai. Bien qu'il y ait encore de fréquentes gelées en mars, le mot est sans doute dû au latin – il dérive de l'adjectif latin martius, qui signifie « dédié à Mars, dieu de la guerre ».

AVRIL – KWIECIEŃ

Le nom kwiecień ne laisse guère de doute et l'explication de son origine est extrêmement simple. Après tout, de nombreux arbres et fleurs fleurissent (kwitną) en avril.

MAI – MAJ

Le nom du cinquième mois de l'année est un autre cadeau du latin – il vient du nom de la déesse romaine Maia.

JUIN – CZERWIEC

Le nom czerwiec vient du couvain (czerw) d'abeilles, c'est-à-dire des larves d'abeilles qui éclosent pendant cette période, ou du czerwiec polski (Porphyrophora polonica), une espèce de petit insecte dont les larves étaient récoltées à cette période de l'année afin d'obtenir un colorant précieux utilisé pour colorer les tissus en rouge.

JUILLET – LIPIEC

Dans le cas de juillet, c'est très simple : le nom vient des tilleuls (lipy) qui fleurissent en cette saison. D'où les autres noms du septième mois, tels que lipień et lipnik.

AOÛT – SIERPIEŃ

Le mois d'août a pris son nom des faucilles (sierpy) qui étaient utilisées pour moissonner le grain en cette saison : les faucilles étaient un outil habituel et fondamental lors de la récolte. On l'appelait aussi parfois stojaczek ou stojęczeń, ce qui était lié à la position debout (stojąca) adoptée par les faucheurs.

SEPTEMBRE – WRZESIEŃ

Septembre est la période de floraison des bruyères (wrzosy), donc... tout est clair.

OCTOBRE – PAŹDZIERNIK

Le mois d'octobre doit son nom à la transformation du lin et du chanvre, qui étaient alors intensivement travaillés, et plus précisément aux pailles (paździerze), c'est-à-dire les tiges sèches, qui sont des parties de la fibre tombées au cours de la transformation. Parfois, on peut aussi trouver le terme winnik – dérivé de winobranie (vendange).

NOVEMBRE – LISTOPAD

Le nom listopad est très suggestif et il vient des feuilles (liście) qui tombent (spadają).

DECEMBRE – GRUDZIEŃ

Le nom grudzień est lié aux mottes (grudy) de terre gelées. Le dernier mois de l'année a également été désigné comme jadwent (en référence au calendrier liturgique : jadwent vient de l’Avent, qui commence le plus souvent en décembre), godnik (Gody signifie Noël) ou prosień (à cause des rayons – promienie – du soleil qui se reflètent dans la neige – śnieg).

Sourcepl.wikipedia.org; polszczyzna

 

11 ANS

D'EXPERIENCE SUR LE MARCHÉ

 

1800

CLIENTS SATISFAITS

 

plus de 2 500 000

MOTS TRADUITS CHAQUE ANNÉE

 

plus de 250

PAIRES DE LANGUES

1500

TRADUCTEURS
EXPÉRIMENTÉS


400

TRADUCTEURS ASSERMENTÉS

300

TRADUCTEURS NATIFS

150

CORRECTEURS


plus de

10 000

PARTICIPANTS DE CONFERENCES SERVIS

70

ENSEIGNANTS

40

ENSEIGNANTS NATIFS


plus de 300

RÉFÉRENCES ÉCRITES